formation Petit-Bourg Choisir sa formation, c'est construire son avenir!

GUADINFORM propose un large choix de services et de prestations à un vaste public.

  • Professionnels, Salariés, Demandeurs d'emploi, Particuliers, Seniors, Personnes à mobilité réduite(PMR)
CATALOGUE FORMATIONS ENTREPRISES 2018-20[...]
Document Adobe Acrobat [4.2 MB]
CATALOGUE FORMATION SECRET MEDICALE 2018[...]
Document Adobe Acrobat [5.4 MB]
Bulletin D'inscription
Bulletin D'nscription.pdf
Document Adobe Acrobat [1.9 MB]

PROFESSIONNELS

 Au travers la formation, notre centre à pour mission :

         De maintenir votre compétitivité en formant vos salariés

         D'élever le niveau de qualification

         D'élargir leur champs d'activité

PARTICULIERS

 

 Pour les Particuliers et les demandeurs d’emploi, Guadinform se positionne comme :

 Une aide pour devenir ou redevenir l’acteur de leur projet d'avenir

Qu’est-ce que la formation continue ?

La formation professionnelle continue a pour objectif de favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle des salariés. Elle a par ailleurs pour mission de favoriser le développement de leurs compétences.

La formation professionnelle continue peut être diplômante comme qualifiante. Le dispositif législatif replace aujourd'hui la formation au centre de la gestion des ressources humaines. Il est important que chacun se les approprie et les optimise dans un double intérêt, individuel et collectif.

Se former tout au long de la vie

Pourquoi se former ?

Les récentes réformes du système des retraites prévoient d’allonger la durée de cotisations obligatoire à 41 ans en 2012, le gouvernement encourage l’emploi des séniors, et de plus en plus d’actifs sont conscients que leur vie professionnelle ne sera pas de loin un long fleuve tranquille.

Dans ce cadre, peut-on encore envisager de bâtir une carrière sur ses seuls acquis issus de la formation initiale ? Certes non.

Pour évoluer, s’adapter à un monde du travail toujours en mouvement, et mener de front développement personnel et activité professionnelle, la formation tout au long de la vie s’impose comme une évidence.

Quand se former ?

Au cours d’une carrière, le besoin en formation professionnelle continue peut se faire sentir à n’importe quel moment. La plupart du temps, les raisons sont d’ordre professionnel : pour s’adapter à une évolution de poste, intégrer une nouvelle procédure de travail, suivre les progrès de la technologie, ou même redonner un coup de fouet à sa carrière en acquérant de nouvelles compétences.

Les motivations peuvent également être plus personnelles. Que ce soit à 20, 30 ou 50 ans, les envies et les ambitions ne sont pas les mêmes. Des vocations peuvent également se découvrir sur le tard. Le moment vient alors de changer d’orientation, de vie, de métier. Et ces compétences nouvelles s’acquièrent par le biais de la formation.

Comment se former ?

Les actions des formations professionnelles continue sont diverses et s’adaptent aux cas particuliers de chacun.

Elles se divisent en deux groupes principaux : les qualifiantes et les diplômantes, et sont accessibles à travers des types de contrats très divers : en alternance (contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, période de professionnalisation), par le biais de la VAE, en session continue ou discontinue…

Les modes de financement s’adaptent également à chaque projet : plan de formation, DIF, CIF…

Pour convenir de la solution la plus appropriée et connaître leurs droits, les salariés peuvent se tourner vers le service des ressources humaines de leur entreprise ou les organismes spécialisés (CARIF, OPCA, Fongécif…).

 

Les demandeurs d'emploi peuvent se tourner vers le service des ressources telles que (pôle emploi, Adics, Région etc..).

La formation continue

La formation doit se faire tout au long de la vie professionnelle. Certes. Mais au moment de choisir son cursus de formation professionnelle continue, une question se pose. Mieux vaut-il opter pour une voie qualifiante ou diplômante ? Comme toute démarche de ce type, la réponse se fait au cas par cas en fonction des objectifs et attentes de chacun.

 

La formation continue qualifiante

La formation continue qualifiante se caractérise généralement par une formation de courte durée (10-20 jours) concentrée sur un savoir-faire précis : mise en service d’un nouveau logiciel ou procédure, apprentissage ou perfectionnement d’une technique de travail…

Directement à visée professionnelle, la formation continue qualifiante permet donc au salarié de découvrir ou d’accroitre une qualification en rapport direct avec son poste. Le recours à ce type de formation permet donc de se constituer un portefeuille de compétences à appliquer au quotidien.

De par leur courte durée, les formations continues qualifiantes sont souvent organisées en alternance avec l’emploi, dans le cadre d’une période ou d’un contrat de professionnalisation par exemple, ou au travers de cours et séminaires concentrés sur quelques jours en interne ou au sein d’organisme de formation.

 

Quels débouchés ?

La formation continue qualifiante peut déboucher sur une certification de fin de stage, un certificat d’aptitude, mais aussi sur un CQP de branche ou un titre professionnel.

Le CQP, ou Certificat de qualification professionnelle, est créé et délivré par les branches professionnelles. Il vise à compléter un diplôme de base par l’obtention d’une qualification complémentaire ou nouvelle pour suivre les évolutions du métier. Le CQP est reconnu par une convention collective ou une branche professionnelle, et donc par toutes les entreprises qui s’y rattachent et se préparent dans les organismes de formation agréés.

Les Titres professionnels concernent les certifications délivrées par le ministère chargé de l’Emploi. Ils valident une ou plusieurs compétences, aptitudes et connaissances obtenues dans le cadre d’un parcours continu ou pas. Cette formation continue qualifiante est dispensée dans les AFPA et les organismes agréés par le ministère.

La formation continue diplômante

Entreprendre un cursus diplômant dans le cadre de la formation continue relève d’un engagement sur le long terme.

Selon le rythme et le niveau choisi, la validation du diplôme requiert au minimum une à deux années. A la clé, les postulants peuvent décrocher un diplôme ou un titre inscrit au RNCP et reconnu sur le marché du travail national, voire international (réforme LMD).

L’offre de formation diplômante française se définit selon une hiérarchie précise :

  • Niveau VI : sans diplôme ou Brevet des collèges
  • Niveau V : CAP ou BEP
  • Niveau IV : Baccalauréat général, technologique ou professionnel
  • Niveau III : diplômes de niveau Bac plus 2 (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou sociales...)
  • Niveaux II et I : diplômes de second ou troisième cycle universitaire (licence, maîtrise, master, DEA, DESS, doctorat) ou diplômes de grande école.

 

Comment choisir ?

Les actions de formation continue qualifiante sont reconnues au niveau de l’employeur ou de la branche par dispositions inscrites dans la convention collective. Elles se prêtent bien à l’acquisition de compétences en vue d’une promotion interne : évolution de poste, prise de nouvelles responsabilités… Créées par les entreprises, pour les entreprises, elles s’adaptent pour répondre rapidement à un besoin en compétences et sont directement applicables sur le terrain.

A l’inverse, la formation continue diplômante vise à valoriser et valider par un diplôme des compétences acquises ou en cours d’acquisition. Elle peut être utilisée pour faire progresser sa carrière, accéder à de nouvelles fonctions, notamment de direction ou d’expertise. Elle convient également en cas de projet de mobilité externe ou dans le cadre d’une réorientation professionnelle. Enfin, elle peut s’avérer incontournable en cas d’évolution d’un secteur d’activité où le diplôme devient obligatoire pour exercer (ex : la sécurité-sûreté).

La formation professionnelle continue : définition

Formation continue : droits et obligations

La loi du 16 juillet 1971 définit la formation professionnelle continue, et par rapport à celle-ci, les obligations et les droits des entreprises et des salariés.

La formation continue du côté de l'entreprise

Le plan de formation (élaboré par les entreprises) doit avoir pour objet "l’adaptation des travailleurs au changement des techniques et des conditions de travail, de favoriser leur promotion sociale par l’accès aux différents niveaux de la culture et de la qualification professionnelle" (extrait de l’article 1 de la loi).

L'entreprise se doit donc de favoriser l'évolution professionnelle de ses équipes et leur montée en compétence.

La formation continue du côté du salarié

Le salarié est en mission professionnelle. Il est rémunéré par l'entreprise. Le refus de formation constitue pour le salarié une faute qui peut justifier le licenciement.

Le droit au Congé Individuel de Formation (CIF) pour les salariés, leur ouvre la voie de la promotion et l’évolution professionnelle dans des conditions particulièrement confortables

Les fondements de la formation professionnelle continue

L'accord du 3 juillet 1991

L'accord national interprofessionnel du 3 juillet 1991 admet que la formation puisse être répartie entre temps de travail et temps personnel. Ceci concrétise l’investissement personnel des salariés.

GUADINFORM
10 Immeuble le Reflet Zac de Colin BP(03) 

97170 Petit-Bourg

 

Téléphone : (0590) 924-436

                     (0590) 814-074

 Email guadinform@wanadoo.fr


HEURES DE RECEPTION

DU LUNDI AU VENDREDI 

 

DE 8H00-12H00 

             &

DE 13H30-16H30

 
Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne

Actualités

Découvrez nos prochaines dates  de formations.

 

Cliquez ici !

       NOUVEAUTES

TAUX DE REUSSITE 

CAP CUISINE 2020 100%
CAP PATISSERIE 2020    100%

DEAES

2018 -2019

   98%

    DEAES

2019 -2020

   EN COURS

                           

Découvrez nos nouveaux stages.

 

Cliquez ici!